Be Natural Alice Guy by Alice Guy Jr. since 1992
Alice Guy Blache President and treasurer of the Solax Company “Be Natural ©riginal

Alice Guy Blache President and treasurer of the Solax Company “Be Natural ©riginal

Half Gaumont Goes Over “Be Natural” Alice Guy Blache  ©riginal Solax 1910

.

Half Gaumont Goes Over “Be Natural” Alice Guy Blache  ©riginal Solax 1910

.

Be natural Alice Guy Blache ©riginal story ©penSource Alice Guy Jr.

Be Natural Alice Guy Blache ©riginal “THE GIRL IN THE ARM-CHAIR”

Be Natural Alice Guy Blache ©riginal “THE GIRL IN THE ARM-CHAIR”

BE Natural ©riginal story of Alice Guy Blache by Alice Guy Jr. since 1992

nitratediva:

Mme. Bob Walter does her serpentine dance for Alice Guy’s camera (1897).

nitratediva:

Mme. Bob Walter does her serpentine dance for Alice Guy’s camera (1897).

BE NATURAL ©riginal, MME BLACHE AND MR. MELVILLE LEAVING STUDIO GROUNDS TO DIRECT THE TAKING OF MILITARY PICTURE

BE NATURAL ©riginal, MME BLACHE AND MR. MELVILLE LEAVING STUDIO GROUNDS TO DIRECT THE TAKING OF MILITARY PICTURE

BE NATURAL & Be ” A Heroine of the Revolution” A SOLAX MASTERPIECE  BE NATURAL ©riginal story of Alice Guy Blache by Alice Guy Jr Company since 1992

BE NATURAL & Be ” A Heroine of the Revolution” A SOLAX MASTERPIECE  BE NATURAL ©riginal story of Alice Guy Blache by Alice Guy Jr Company since 1992

BE NATURAL & Be ” A Heroine of the Revolution” A SOLAX MASTERPIECE ©riginal Alice Guy BE NATURAL since 1894

BE NATURAL & Be ” A Heroine of the Revolution” A SOLAX MASTERPIECE ©riginal Alice Guy BE NATURAL since 1894

Be Natural cela n’est pas une pipe, Madame a des envies -Alice Guy Gaumont 1906
Assis sur le banc d’un jardin public, une fillette déguste une sucette pendant que son père lit le journal. Arrive une dame attendant un heureux événement, accompagnée de son mari poussant un landau occupé par l’aîné de la future fratrie. Pris d’une envie irrésistible, la dame s’empare de la sucrerie de l’enfant qui fond aussitôt en larmes au grand dam de son père. Le Monsieur propose la restitution de la sucette volée mais le père courroucé refuse violemment en souffletant le Monsieur qui n’en peut mais. Plus loin, à la terrasse d’un café, un client se fait une joie à l’idée de boire le verre d’absinthe qu’il vient de se verser. Il est vite absorbé par la lecture de son journal. Mais, mal lui en prend, car la dame aux envies ne tarde pas arriver : l’absinthe est bientôt bue. Heureusement pour le futur père, la nouvelle victime est cette fois-ci si distraite par les nouvelles du jour que la petite famille a le temps de s’éloigner. Lorsque le consommateur trouvera son verre vide, il mettra cela sur le compte de son étourderie… ou de son abus de boisson. La promenade se poursuit. Un pauvre hère s’apprête à préparer son maigre repas à base de hareng saur. Hélas pour lui, Madame passe par là : le hareng change vite de propriétaire. Monsieur est obligé de mettre la main à la poche pour calmer l’ire du vagabond lésé. Quelques pas et le couple croise un colpoteur fumant la pipe. Madame s’empare aussitôt de la bouffarde. Malgré sa répulsion et force grimaces, la voici en train de fumer ! Monsieur est au comble de l’agacement et décide de rentrer à la maison. Sur le chemin du retour, lors d’une brève algarade, Monsieur bouscule Madame qui tombe dans le carré… de choux d’un potager qu’ils longeaient. La délivrance ne tarde guère puisque Monsieur n’a qu’à se baisser pour littéralement cueillir un nouveau-né. Consterné dans un premier temps : deux bambins, c’est beaucoup ! Monsieur se trouve finalement heureux d’être à nouveau père et se reconcilie aussitôt avec Madame.

Be Natural cela n’est pas une pipe, Madame a des envies -Alice Guy Gaumont 1906

Assis sur le banc d’un jardin public, une fillette déguste une sucette pendant que son père lit le journal. Arrive une dame attendant un heureux événement, accompagnée de son mari poussant un landau occupé par l’aîné de la future fratrie. Pris d’une envie irrésistible, la dame s’empare de la sucrerie de l’enfant qui fond aussitôt en larmes au grand dam de son père. Le Monsieur propose la restitution de la sucette volée mais le père courroucé refuse violemment en souffletant le Monsieur qui n’en peut mais.
Plus loin, à la terrasse d’un café, un client se fait une joie à l’idée de boire le verre d’absinthe qu’il vient de se verser. Il est vite absorbé par la lecture de son journal. Mais, mal lui en prend, car la dame aux envies ne tarde pas arriver : l’absinthe est bientôt bue. Heureusement pour le futur père, la nouvelle victime est cette fois-ci si distraite par les nouvelles du jour que la petite famille a le temps de s’éloigner. Lorsque le consommateur trouvera son verre vide, il mettra cela sur le compte de son étourderie… ou de son abus de boisson.
La promenade se poursuit. Un pauvre hère s’apprête à préparer son maigre repas à base de hareng saur. Hélas pour lui, Madame passe par là : le hareng change vite de propriétaire. Monsieur est obligé de mettre la main à la poche pour calmer l’ire du vagabond lésé.
Quelques pas et le couple croise un colpoteur fumant la pipe. Madame s’empare aussitôt de la bouffarde. Malgré sa répulsion et force grimaces, la voici en train de fumer !
Monsieur est au comble de l’agacement et décide de rentrer à la maison. Sur le chemin du retour, lors d’une brève algarade, Monsieur bouscule Madame qui tombe dans le carré… de choux d’un potager qu’ils longeaient. La délivrance ne tarde guère puisque Monsieur n’a qu’à se baisser pour littéralement cueillir un nouveau-né. Consterné dans un premier temps : deux bambins, c’est beaucoup ! Monsieur se trouve finalement heureux d’être à nouveau père et se reconcilie aussitôt avec Madame.